Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allez Cannes Info

Allez Cannes Info

Information sur la vie du club de l'AS CANNES pour les passionnés .

Entretien avec Marsiglia M.

 

JC : Bonjour Mickaël. Pouvez vous nous dire quelques mots après cette belle victoire contre Hyères ?

MM : Oui, ce match de Hyères, déjà, il est très positif par rapport au résultat. Je pense que 4 à 0 c'est mérité dans l'ensemble. Dans le contenu du match,on a fait une première mi temps assez correcte en montrant à nos adversaires qu'on était pas venu pour se la raconter. On a mis beaucoup d'implication, surtout dans les duels, on a gagné de nombreux duels au milieu du terrain, ce qui nous a permis de développer notre jeu et puis on a la chance de marquer sur une belle occasion de JJ Mandrichi. A partir du but, ce fut un autre match. A la mi temps, j'ai dit au gars :< Plus on ira vers la fin de match et plus les espaces seront importants >. Et c'est ce qui s'est passé, car ils sont venus un peu plus haut mais derrière ils ont quand même laissés des espaces.  Je pense que les 20 premières minutes en deuxième période, on a mis un peu de temps à trouver le relais qui faisait le lien entre le milieu et nos attaquants et on a un peu trop joué dans notre camp, mais les intentions sont là et je pense que pour la suite, ça peut le faire. Si on arrive à progresser à ce niveau et à sortir le ballon de derrière, je pense que ça peut donner quelque chose de bien.

JC : On peut considérer que vous avez fait un bon coaching lorsque vous faites entrer Bottalico puis Kouakou à un moment où l'équipe cherchait son second souffle ?

MM : Oui et non, car comme je l'ai dit aux joueurs mardi à la causerie, si Réjis et Botta font une bonne rentrée, c'est parce que auparavant, tout le groupe a pris conscience qu'il fallait travailler et qu'il fallait peser sur l'adversaire. Je pense que cela a créer des brèches pour ceux qui allaient rentrer et puis on connait les qualités de Botta qui sont la profondeur et Réjis Kouakou, c'est pareil et ça, ça nous a un peu facilité la tâche. Mais, faut pas oublier tout le travail effectué en amont par Sciandra, Lenzini et Mandrichi.

On effectue un travail de fond sur tous les débuts de match où on essaie de mettre du rythme et de prendre le jeu à notre compte et cela use notre adversaire et après les brèches s'ouvrent automatiquement. C'est ce qui a profité à Réjis.

JC : Dimanche, c'est Pernes, un match qui ne sera pas facile car le terrain en mauvais état ne favorise pas le beau jeu !

MM : Oui, il parait. A chaque fois que l'on joue à l'extérieur , l'adversaire est motivé à cent pour cent, surtout quand il reçoit l'As Cannes. Après je pense que j'ai assez de gars qui sont expérimentés pour pouvoir pratiquer un jeu plus direct qu'à l'accoutumé mais je pense qu'il faut garder quand même les intentions de sortir la balle et de trouver un partenaire. C'est notre philosophie.

Depuis le début, on joue comme cela, avec nos latéraux et je crois que l'on va continuer, même si l'on sait que le terrain va être un peu plus difficile, mais bon, quand je vois St Cassien, je pense que l'on est habitué à ce genre de surface.  Enfin, on verra sur place, mais je pense que j'ai assez de joueurs d'expérience pour mettre le bleu de chauffe et jouer un peu plus directement.

JC : Merci et bon match pour dimanche.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article